Cheap Synthroid

Synthroid is especially important during competitions and for rapid muscle growth. No prescription needed when you buy Synthroid online here. This drug provides faster conversion of proteins, carbohydrates and fats for burning more calories per day.

Cheap Abilify

Abilify is used to treat the symptoms of psychotic conditions such as schizophrenia and bipolar I disorder (manic depression). Buy abilify online 10mg. Free samples abilify and fast & free delivery.

Esprit Ouvert - La mallette noire
Esprit Ouvert

La mallette noire

Auteur : Johan Bargum
Traduction : Thriller traduit du suédois par Philippe Bouquet.
Titre original : Den svarta portföljen, 1991
1ère édition : septembre 1996.
ISBN : 978-2-88329-034-2
Format : 13,5 x 21
Pages : 158
Prix : 15.00 €

Résumé du livre : Pourquoi de louches personnages convoitent-ils avec tant d’ardeur une mallette qu’a laissé tomber la passagère d’un tramway dans la capitale de la Finlande ? Quel intérêt peut bien avoir dans cette affaire un certain Roger, qui nourrit des ambitions purement littéraires et vit avec sa maman et son chien Balder ? Voilà ce qu’apprendra le lecteur de ce triller moral qui incitera peut-être à des réflexions en profondeur sur les rapports entre les êtres et sur le délicat problème de la fin et des moyens.

Extrait : « Il ôta ses lunettes noires et les fourra dans sa poche. Et deux pas en avant très rapides ; mon Dieu, il va me frapper au visage, eut-elle le temps de penser avant que cela claque. Elle se détourna et porta la main à sa joue, qui la brûlait et lui faisait mal, et elle s’aperçut qu’elle avait la chair de poule sur tout le corps et pensa : ça commence.
Et elle s’assit.
Max s’adossa à la porte de la salle de bains et regarda par terre.
Konrad dit :
- Où est la mallette ?
- Je ne sais pas !
Elle avait une grosse boule dans la gorge et sa voix était rauque.
- Que t’a dit Frank ?
- Il m’a demandé si j’aimais Mahler.
Une nouvelle gifle sur l’autre joue, comme dans la Bible. Les gencives ouvertes, du sang dans la bouche : personne ne m’a encore frappée, pensa-t-elle, et qu’est-ce qu’on fait, après ça ?
On continue comme s’il ne s’était rien passé ?
- Malou, dit Max, écoute-moi : ne plaisante pas, répond plutôt à ses questions. Et ne mens pas. La prochaine fois, il pourrait bien être trop tard pour dire la vérité. »

   Google